La finance mondiale sur un déséquilibre

La finance mondiale est aussi ce qui tient le monde. Quand cette gestion des finances est mal gérée, le monde peut se trouver sur un handicap majeur. C’est ce qui se passe ici après une vente des actions à New York.

La chute des banques après la vente des actions

La grande vente des actions à Wall Street a engendré beaucoup de faillite. Une vente d'actions qui vaut 20 milliards de dollars. Selon l'agence financière, c’est les banques d'affaires américaines Morgan Stanley et Goldman Sachs qui ont effectuées cette vente en bloc. C’est prévenu que ça allait se produire. Beaucoup de banques dans le monde sont en perte.
Credit Suisse avec une baisse de 14,47% à 10,66 francs suisses à Zurich, la banque japonaise Nomura avec 16,33% de chute à 603 yens à Tokyo, et Deutsche Bank avec 2,99% à 10,18 euros en Allemagne. En France, BNP Paribas présente une forte baisse de 1,72% à 50,78 euros et la grande chute d’indice CAC 40.

Des actions de divers pays vendus

Cette vente massive des actions compose les actions des entreprises chinoises comme l’entreprise d’internet Baidu Inc et Tencent Music Entertainment Group. Des actions des entreprises américaines font partir de cette vente qui déborde la finance mondiale. Comme actions des entreprises américaines, on peut citer ViacomCBS, Discovery et l’assemblage des médias de masse en Amérique.

Credit Suisse trouve secours

La société financière de la Grande-Bretagne vient secouer Credit Suisse, mais cette banque fait des avertissements sur ces résultats. Pour le moment, le résultat exact qui pourrait sortir de cette perte de la banque suisse ne peut pas être quantifié. Potentiellement, les déboires de ce fond pourront engendrer sur les résultats de premier trimestre un grand impact. Vu l’analyse d’Andreas Venditti par rapport à cet obstacle, de nouvelles difficultés risquent de peser sur les résultats de Credit Suisse.